cités
territoires
gouvernance
Pour une transition vers des territoires et des sociétés durables

Recherchez dans l'ensemble des documents de la Coredem
Index : Auteur -  Collections - Actualité - Pays et région - Ville - Thématique

Accueil > Actualité > Les villes latino-américaines, en première ligne du changement (...)

Les villes latino-américaines, en première ligne du changement climatique

Sur le blog de Pierre Calame

Le sommet de Bogota des villes sud américaines vient de s’achever. J’ai eu la chance d’y participer. Le sommet a été l’occasion d’élargir et de renforcer le Pacte de Mexico, qui réunit des villes décidées à assumer leurs responsabilités face au changement climatique.
Il était temps. En Colombie, le changement climatique n’est pas un concept abstrait. Les pluies diluviennes des dernières années, avec la Niña, ont eu des conséquences catastrophiques. On sait l’importance de l’habitat spontané et des occupations de terres dans l’urbanisation du continent. Ces quartiers sont souvent dans des zones inondables ou escarpées ; précisément celles qui ont subi de plein fouet les inondations. Les pauvres sont soumis à la double peine, à la précarité économique est venue s’ajouter la vulnérabilité à ces épisodes climatologiques extrêmes. Des quartiers entiers ont été englouti sous la boue.
Pas besoin dans ces conditions d’expliquer la nécessité d’inventer un nouveau modèle de développement qui concilie les préoccupations sociales et environnementales. C’est déjà une évidence...

Pierre Calame a été pendant vingt ans haut fonctionnaire dans différentes positions dans les secteurs de l’urbanisme, de la planification urbaine, du logement et de la coopération internationale. En 1985, il a été nommé Secrétaire Général d’Usinor, groupe industriel de la sidérurgie.

De 1988 à 2009, il a été le Directeur Général de la Fondation Charles Léopold Mayer pour le Progrès de l’Homme, ayant son siège en Suisse, fondation internationale, qui se consacre à la mobilisation des connaissances et expériences pour faire face aux défis majeurs de la prochaine décennie. Il a pris la présidence du Conseil de Fondation en janvier 2010.

Membre fondateur de l’Alliance pour un monde responsable, pluriel et solidaire, processus international qui rassemble des personnes et des associations prêts à travailler ensemble sur la mise en oeuvre de solutions pour faire face aux principaux défis du 21ème siècle, il a organisé, en 2001, l’Assemblée Mondiale de Citoyens qui a conduit les participants à écrire la « Charte des responsabilités humaines".

Membre du Comité des Fondateurs du Forum China-Europa et président de la fondation China-Europa-Forum, il travaille au développement d’un dialogue entre les sociétés chinoise et européenne, prototype de ce que pourrait être dans l’avenir, le dialogue de société à société entre les autres parties du monde.

Ses écrits sur la grande transition ses dimensions et ses leviers, la révolution de la gouvernance, la place des territoires dans un système mondialisé, le renouveau de la démocratie, les méthodes d’intelligence collective, le passage de l’économie à "l’eoconomie" (le bien être de tous dans le respects des limites de la biosphère), l’idée de contrat social, les nouvelles régulations mondiales, l’émergence d’une société civile mondiale le conduisent à intervenir fréquemment dans différents continents.

Voir en ligne : Le blog de Pierre Calame

Recherchez dans l'ensemble des documents de la Coredem
Index : Auteur -  Collections - Actualité - Pays et région - Ville - Thématique